La Française des Jeux prolonge son partenariat avec Scientific Games de trois années supplémentaires

Scientific Games, société américaine cotée à la NASDAQ et fournissant des solutions et produits iGaming à divers opérateurs partout à travers le monde, a vu son partenariat avec la Française des Jeux être reconduit pour trois ans. Le groupe dont les locaux sont situés à New York offre en effet des applications et terminaux de jeux de loterie à l’opérateur d’État français depuis déjà plusieurs années. Cela est une bonne nouvelle pour la FdJ, qui peut continuer à faire confiance à un acteur de renommée mondiale et qui est, en plus de cela, hautement spécialisé.

Le contrat de Scientific Games et de la FdJ reconduit

Bonne nouvelle pour les amoureux des jeux de grattage en ligne, l’éditeur US Scientific Games et la Française des Jeux ont officiellement prolongé de trois années supplémentaires le contrat qui les lie portant sur l’intégration de ticket de grattage sur le site web de l’opérateur hexagonal. Basé à New York et à Montréal, Scientific Games produit aussi chaque année plusieurs centaines de milliards de cartes à gratter disponibles en version papier. Il faut dire que l’entente des deux sociétés est très satisfaisante dans bien des aspects, et l’un des dirigeants de Scientific Games, M. Jim Kennedy, se félicite de ce renouvèlement, qui profitera à la succursale canadienne en termes d’opportunités future.

« La Française des Jeux est pour nous un partenaire précieux car elle fournit des services de qualité. Le prolongement de notre accord est une réussite pour Scientific Games car il prouve que nous sommes un fournisseur de jeux de grattage apprécié ».

« La Française des Jeux est pour nous un partenaire précieux car elle fournit des services de qualité. Le prolongement de notre accord est une réussite pour Scientific Games car il prouve que nous sommes un fournisseur de jeux de grattage apprécié », a-t-il déclaré. Le nouveau contrat arrivera à expiration en 2016, ce qui laissera le temps à la FdJ et à Scientific Games de convertir au mieux leurs investissements.

La FdJ sur le podium des opérateurs de cartes à gratter

Le Française des Jeux est un acteur de poids sur la scène des jeux de grattage. En effet, la société française détenue à 72% par l’État- et qui avait le monopole sur le marché avant la mise en place de la loi d’ouverture à la concurrence promulguée en juin 2010, n’est autre que le deuxième plus gros opérateur mondial à produire et à commercialiser des jeux de grattage thématiques. Parmi les principaux jeux à succès de la FdJ, on trouve bien-sûr Astro, Goal, Millionnaire et le génial Solitaire. A noter qu’avant de solliciter les services de Scientific Games, la FdJ s’était associée à une entreprise française. Mais devant les perspectives d’évolution de ses différents titres, une coopération avec le groupe nord-américain Scientific Games s’était annoncée plus prometteuse. Il faut dire que le jeu Cash a été vendu dans plus de 730 millions d’exemplaires en 2012 grâce à Scientific Games !

Sur le plan financier, les recettes de la FdJ sont en pleine croissance. Depuis l’an 2000, son chiffre d’affaire est passé d’approximativement 6,6 milliards d’euros à tout de même 12,3 milliards d’euros. Malgré tout, la FdJ doit aujourd’hui faire face à la montée exponentielle d’une concurrence plus que dangereuse pour son activité, de nombreux opérateurs spécialisés dans les jeux de grattage sur internet se lançant désormais sur le marché.