Le social gaming : l’avenir des opérateurs de jeux d’argent en ligne ?

Le marché des jeux sociaux est de plus en plus en vogue grâce à des éditeurs d’applications vidéo ludique au talent de génie tels que Zynga et Playfish, qui se sont rapidement créés un nom dans le milieu. Un récent rapport établi par un cabinet d’audit affirme même que le marché du social gaming génèrera jusqu’à 17,4 milliards de dollars américains d’ici 2014. Alors, le social gaming est-il une menace pour les opérateurs de jeux de hasard sur internet, ou bien peut-il devenir leur plus fidèle allier ?

Le social gaming, l’avenir des jeux sur le web

D’après la société de recherche et d’audit internationale Research and Markets, le marché mondial des jeux sociaux devrait générer pas loin de 17,5 milliards de dollars américains à partir de 2019. C’est en effet ce qu’affirme le groupe dans son dernier rapport. La firme s’est appuyée sur les différentes informations se rapportant sur la croissance du marché du social gaming pour le réaliser. Depuis la fin de l’année 2013, Research and Markets a en effet constaté que la croissance des ventes de smartphones, tablettes et autres appareils mobiles a très largement augmenté. Entre 2014 et 2019, le cabinet d’audit estime que le marché du social gaming devrait se répandre de manière tout à fait régulière et que ses revenus devraient augmenter à hauteur de 16% chaque année.

Le rapport précise également que les utilisateurs adeptes des réseaux sociaux passent plus de 50% de leurs temps à jouer à des social games, ce qui font d’eux une niche de marché facile à séduire.

Le rapport précise également que les utilisateurs adeptes des réseaux sociaux passent plus de 50% de leurs temps à jouer à des social games, ce qui font d’eux une niche de marché facile à séduire. Des développeurs tels que Zynga et Playfish l’ont bien compris et on ne sera plus étonné de voir de nouveaux acteurs tenter leur chance dans un secteur qui risque de devenir de plus en plus compétitif. L’étude que la firme a menée précise également qu’une moyenne de 200 millions d’utilisateurs actifs s’amuserait aux jeux sociaux chaque jour. Ce nombre augmentera de manière conséquente dans les années futures.

Des prévisions exceptionnelles pour 2019

Le marché des jeux sociaux deviendra à bien des égards une source exceptionnelle de revenus. Zynga, le géant californien du jeu social qui est en train d’entamer sa transition vers le marché des jeux de casino en ligne, démontre de cette manière que les jeux et applications dédiées à des réseaux tels que Facebook et Google+ ne sont pas une menace en soi pour les entreprises spécialisées dans les jeux de hasard sur le net. En effet, il suffit d’un petit peu de volonté et de connaissances pour faire le grand pas vers le changement. Quoi qu’il en soit, les entreprises qui vivent exclusivement du social gaming ont déjà de quoi se frotter les mains. Le nombre d’utilisateurs jouant à de tels divertissements doublera d’ici 2019.

« La demande de jeux mobiles est sans cesse en augmentation. Les éditeurs de jeux sociaux sont souvent obligés de repenser leur stratégie pour combler les attentes des utilisateurs, qui sont eux aussi de plus en plus nombreux. C’est parce que le marché du social gaming évolue vite qu’il est à ce point prolifique », nous a confié l’un des responsables du cabinet d’audit Research and Markets. En effet, en matière de jeux, l’ennui peut très vite s’installer, ce qui pousse les éditeurs et opérateurs à toujours faire preuve d’inventivité et d’innovation, pour notre plus grand plaisir à nous les joueurs.